Ngô Bảo Châu en visite à Hô Chi Minh-ville

Vous ne comprenez rien ?

Ce petit théorème a été rédigé par Ngô Bảo Châu, le premier mathématicien vietnamien à avoir reçu, en 2010, la médaille Fields (l’équivalent du Prix Nobel, pour les mathématiques). Cette distinction vient récompenser sa démonstration du Lemme fondamental pour les algèbres de Lie : une démonstration de plus de 150 pages, dont le théorème ci-dessus n’est qu’un petit extrait !

Originaire de Ha Noi, Ngô Bảo Châu est une des grandes figures contemporaine des mathématiques. Ancien étudiant de l’université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris, il est diplômé de la prestigieuse Ecole Normale Supérieure. Docteur de l’Université de Paris-Sud en1997, il est désormais professeur à l’université de Chicago.

 Ngô Bảo Châu

Peu avant la rentrée scolaire, le vendredi 31 aout, Ngô Bảo Châu, est venu à Hô Chi Minh ville pour une table ronde à l’IDECAF, à l’occasion de la parution de l’ouvrage « Ai et Ky au pays des nombres invisibles » qu’il a co-écrit avec Nguyễn Phương Văn. Publié en mars dernier, ce livre fait partie des meilleures ventes de livres au Vietnam : 10 000 exemplaires ont été vendus en une semaine après sa sortie ! Cet ouvrage peut être considéré comme une “histoire des mathématiques”, depuis la naissance du premier nombre irrationnel en passant par l’invention du système des coordonnées et de l’analyse. Mais il s’agit surtout d’un magnifique conte de fées, qui traite des paradoxes et sentiments humains, et nous apprend que le monde des nombres est aussi mystérieux, fantastique et romantique que la vie elle-même.  A cette occasion, le mathématicien a répondu aux questions du public venu à sa rencontre, a raconté quelques souvenirs concernant les professeurs  qui l’avaient marqué. Mais, à la question « quelle est a été votre recette pour  réussir aussi brillamment ? » il a répondu qu’il n’y avait pas de secret : « Le travail, le travail, le travail ! ».

Nous attendons donc maintenant avec impatience la traduction en français de cet ouvrage !

« Ai và Ky ở xứ sở của những con số tàng hình » (« Ai et Ky au pays des nombres invisibles » )  de Ngô Bảo Châu  et Nguyễn Phương Văn, est illsutré par Thái Mỹ Phương

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ngô Bảo Châu en visite à Hô Chi Minh-ville »

  1. Les génies sont à dénicher partout dans le monde, même dans les pays pauvres. Il suffit de donner l’instruction aux gens qui sont capables de la suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s